Les Œuvres de Joseph II Cellony 

sur le marché de l'Art 

Si l'on écarte le dessin représentant "La mort d'Alceste" conservé au musée des Beaux-arts de Marseille – esquisse du tableau éponyme disparu, légué par testament à l’Académie de Marseille - les œuvres de Joseph Cellony "le Jeune" ont circulé sur le marché de l'Art et rejoint les collections privées. Certaines sont de sa main, parfois signées, d'autres lui sont attribuées avec plus ou moins d’aléas. Aucune toile n'a pu être recensée, seuls des dessins subsisteraient ; quelques-uns se révèlent aboutis, tandis que beaucoup présentent les caractéristiques de travaux préparatoires, de réflexion, se dévoilant sous l’aspect de croquis ou d’esquisses. Considérant la formation qu’il reçut auprès de son maître Dandré-Bardon – professeur de Peinture historique en

1752 - puis, au sein de l’Académie Royale après 1753, Cellony a exécuté des nombreuses scènes historiques, dites "de grand genre", toutefois, plusieurs scènes de genre aux sujets plus intimistes ponctuent l'inventaire.

Les œuvres suivantes, découvertes aux détours de transactions, sont un bel exemple de son travail. De nombreuses autres demeurent encore sans doute à découvrir...

                                                                         

...  Les scènes de genre ...

... "La sépulture donnée à un mort" ...

Plume et encre brune, lavis de bistre, rehauts blancs H. 203; L. 317.

Peut-être faussement attribué à Joseph Cellony le Jeune.

C’est en compulsant le Catalogue des objets et des œuvres qui composaient le Cabinet de Monsieur Mariette, contrôleur général de la Grande Chancellerie de France, que l'on découvre la description que l’auteur en fait en 1775 : "La sépulture donnée à un mort, composition de 12 figures très intéressantes et pleines d’expressions : ce sujet, très piquant d’effet, n’est éclairé qu’à la lueur d’un flambeau, et est fait au bistre, rehaussé de blanc." Nous serons toutefois étonnés d'observer que ce dessin est classé parmi les œuvres des peintres issus de l’École d’Italie et de découvrir qu’il est de la main de Jean Célony.

En 1911, H. Mireur fait référence à ce même dessin dans son Dictionnaire des ventes d’Arts. Il le signale comme étant de la main de Joseph Celoni peintre français du milieu du XVIIIe siècle et rapporte deux transactions, l'une en 1775 l'autre en 1779

En 1775, Pierre Jean Mariette le cède, vraisemblablement à Pierre-François Basan un ancien graveur et grand collectionneur, qui le vendra à son tour en 1779. Dans l'inventaire des collections de feu Monsieur Basan, édité en 1796, ce dessin est effectivement présent. Comme précédemment il est classé dans le chapitre dédié aux œuvres des peintres issus de l’École italienne et donné comme étant de la main de Celony Giovanni... Depuis, l’historique des mouvements et la localisation de cette œuvre restent un mystère. Il n'est guère pensable que l'artiste, auteur de ce dessin, ait été Jean ou Giovanni Celony, un peintre italien dont l'existence reste à démontrer. Il est donc fort à parier que "La sépulture donnée à un mort" est une œuvre de Joseph Cellony le Jeune comme le signale Mireur et cela malgré ses allégations inexactes à propos de la vente d'une série d'estampes, d'après les émaux de Jean Petitot, qu'il attribue également à Joseph Cellony, ce dernier n'étant pourtant pas connu pour avoir effectué des gravures...

Une lecture erronée du patronyme du sculpteur aura conduit Mireur à attribuer ces estampes à J[oseph] Cellony, alors qu'il s'agissait de lire L[ouis] Ceroni, un célèbre graveur italien de la fin du 19e siècle qui travaillant d'après les émaux de Petitot a gravé une série de portraits de personnages historiques et de femmes célèbres vivants aux 17e siècle rassemblés dans un ouvrage conservé au Musée du Louvre. (Fig. 60)

Fig. 60.
Comtesse d'Olonne selon Petitot, gravure Ceroni.
Inventaire du fonds français : [Graveurs] après 1800 : tome 4e / Jean Adhémar.
BNF.
En voir plus

 "La Comtesse d'Olonne". Catherine-Henriette d'Angennes est l'épouse de Louis de La Trémoille. Jean Petitot (1607-1691) est peintre de miniatures sur émail et Louis Ceroni est un graveur italien du XIXe siècle ayant reproduit les 50 portraits sur émaux de Petitot, conservés au Louvre ("Personnages historiques et femmes célèbres du siècle de Louis XIV", gravés au burin chez Blaizot, 1862 et 1864).

... "Le banquet" ...

Vente de Maître Fournié à Toulouse. Galerie Debayser.

Scène de banquet. Pierre noire, plume et encre brune, légers rehauts de gouache blanche 20,5 x 28 cm.

Signé « Cellony f. » en bas à gauche. [Lire Cellony J.]

Provenance : collection du Marquis de Chennevières, son cachet en bas à gauche. (Fig. 61 a & b.).

Fig. 61. b.
Scène de banquet.
Joseph Cellony "le Jeune". Vente Debayser.
Fig. 61. a.
Scène de banquet, détail du dessin précédent
avec signature de Joseph Cellony
En voir plus

... Une scène galante ...

Vente  Christie's : "An amorous couple by a tree, putti on a dolphin fountain above."

"Traces of black chalk, pen and black ink heightened with white (partly oxidized) on light brown prepared paper." 30.6 x 19.5 cm.

Dessin signé Celony avec un seul "l", sans la précision du prénom, néanmoins assigné à Joseph Cellony le Jeune. Reproduisant un couple d'amoureux sous un arbre, surplombé d'une allégorie de la passion amoureuse représentée par un chérubin enlaçant un dauphin qui paraît s'être échappé d'une célèbre fontaine aixoise, hommage de l'artiste à sa ville natale ? (Fig. 62 a, b, c & d.)

Fig. 62 a.
Scène galante
Joseph Cellony le Jeune.
Vente Christie's
Fig. 62 b.
Détail signature du Maître.
Joseph Cellony le Jeune.
Vente Christie's
Fig. 62 c.
Détails chérubin & dauphin
Joseph Cellony le Jeune.
Vente Christie's
Fig. 62 d.
Fontaine des Quatre Dauphins, Aix-en-Provence
En voir plus

Par ailleurs, à Paris en 2007, Rieunier met aux enchères un autre dessin, sorte d'esquisse, reproduisant une seconde scène galante  de facture relativement semblable à la précédente ; non signée, elle est néanmoins attribuée à Joseph André Cellony le père de Joseph le Jeune. On y aperçoit ce qui semble être deux personnages féminins s'occupant de lire en écoutant un chérubin jouant de la guitare ...

 "Scène galante avec putti jouant de la musique 1746. Encre/ plume . 20 x 15.5 cm ". (Fig. 63.)

Fig. 63.
Scène galante attribuée à Joseph André Cellony.
En voir plus

... La  peinture d'Histoire ...

 

 

... Scène de l'histoire d'Alexandre ...

Dessin attribué à Joseph Cellony le Jeune, mis en vente par Daguerre. (Fig. 64).

Plume et encre brune, lavis brun et rehauts de gouache blanche (petits accidents et pliures). 29,5 x 41,7 cm. Porte une étiquette au dos : M. Coignet Md de tableaux / boulevard Poissoniere n°21.

Fig. 64.
Sène de l'histoire d'Alexandre attribuée à Joseph Cellony le Jeune.
En voir plus

... Bénédiction de l'Empereur Constantin ...

Vente en 2013 d'un dessin mis aux enchères par Thierry de Maigret, il est présenté comme étant de la main de Joseph Cellony le Jeune : "La Bénédiction de l'empereur Constantin Plume et encre noire sur traits à la sanguine. Porte en bas à gauche le cachet d'une collection non identifiée (Lugt 2179a). Porte en bas à gauche le cachet de la collection J. Tardieu (Lugt n° 1541a). 14 x 20 cm. Élève du peintre aixois Dandré - Bardon, Cellony travailla principalement à Marseille. Des dessins de cet artiste font partie de la collection Jeffrey Horvitz (Mastery & Elegance, Cambridge, 1999, n° A.62, p. 413, reproduit)." (Fig. 65).

Fig. 65.
Bénédiction de l'Empereur Constantin.
Joseph Cellony.
En voir plus

... La mort de Germanicus ...

Dessin à la plume, encre brune, gouache blanche, vendu à New York en 1999, serait de la main de Joseph Cellony le Jeune (Fig. 66.)

Fig. 66.
La mort de Germanicus
Joseph Cellony le Jeune.
ARNET
En voir plus

...  Les scènes de l'Histoire biblique ...

 

 

... Moïse et le serpent d'Airain ...

Vente Christie's Old Masters, New York.

Crayon et encre noire, lavis gris.

25.2 × 40.5 cm.

Ce dessin ( Fig. 67 a. & b.) serait, également, de la main de Cellony le Jeune : "A pupil of Michel-François Dandré-Bardon, Cellony was mainly active in Marseille and was a member of the city's Academy of painting. A drawing of the same composition, but with differences, is in the Horvitz collection (Mastery & Elegance. Two Centuries of French Drawings from the Collection of Jeffrey E. Horvitz, exhib. cat. Cambridge, Mass., Harvard University Art Museums, and elsewhere, 1999-2000, p. 413, no. A.62, illus.). Interlaced Bodies, Bible Story, France, Groups of People, Work on Paper, Drawing, Narrative, Human Figure, Rococo Art and Design, History Painting, Related to Religion, Painting."

"Un élève de Michel-François Dandré-Bardon, Cellony a été très actif à Marseille dont il fut membre de l’Académie de Peinture. Un dessin de même composition, avec quelques disparités, fait partie de la collection Horvitz (Mastery & Elegance. Two Centuries of French Drawings from the Collection of Jeffrey E. Horvitz, exhib. cat. Cambridge, Mass., Harvard University Art Museums, and elsewhere, 1999-2000, p. 413, no. A.62, illus.)"

Fig. 67. a.
Moïse et le serpent d'Airain
Joseph Cellony le Jeune
Fig. 67. b.
Détail de l'image précédente
En voir plus

... La Pentecôte, l'Esprit-Saint descendant sur les apôtres ...

Un sujet, deux œuvres : ébauches probables d'un unique projet de tableau :

    1. Un croquis portant "feuille d’étude la Pentecôte" ; crayon noir, plume, encre brune et lavis gris ; mis aux enchères en 2000 à Paris Hôtel Drouot - Joseph Cellony le Jeune (1731-1786). Date calculée 1762.» ( Fig. 68.).

Fig. 68.
Feuille d'étude La Pentecôte.
Joseph Cellony le Jeune. ca1762
En voir plus

    2. Un dessin portant " La Pentecôte, l'Esprit-Saint descendant sur les apôtres ". Graphite, encre brune et lavis gris, rehauts de blanc. H. 32,8cm ; L. 24,5cm. Signé en bas à droite « J. Cellony » (Fig. 69 a & b.)

L’inscription d’une échelle de mesures au bas et sur le côté de la feuille suggère qu'il pourrait s'agir d’un travail préparatoire ayant pour objectif l’exécution d’un tableau dont il est impossible à ce jour de confirmer la réalisation. A-t-il disparu ? A-t-il été attribué à tort un autre artiste ?...

Ce dessin a cependant subi quelques vicissitudes quant à l’identification de son concepteur ...

On le découvre mis en vente dans un cadre d'époque Régence portant un cartouche identifiant son auteur : J. Cellony (1663-1731) ; au dos une inscription manuscrite indique qu’il s’agit de Joseph Cellony l’Ancien, le grand-père de Joseph Cellony le Jeune...

Les experts, intermédiaires de la vente, l’attribuent, eux, à Joseph-André Cellony, le père de Joseph Cellony le Jeune ...

Acquis par une galerie d’Art, le dessin sera finalement assigné à Joseph Cellony le Jeune et c’est sous cette nouvelle affectation qu’il intègre, par legs en 2012, les collections du Louvre où il est actuellement conservé.

Fig. 69. a.
La Pentecôte
Joseph Cellony le Jeune
ca.1762.
Fig.69. b.
Détail du dessin précédent
Signature du Maître
Joseph Cellony le Jeune
En voir plus

En collaboration avec Hélène P.

...

Sources :

Archives départementales des Bouches-du-Rhône.

Archives Municipales d'Aix-en-Provence.

Association Généalogique des Bouches-du-Rhône (AG13).

BNF / Gallica.

Wikipédia.

Collection du château de Versailles.

 Jean Boyer.

A. James-Sarazin.

 Henri Pontier.

La Chesnaye-Desbois, François Alexandre de Aubert.

Roux-Alphéran.

Artefeuil.

Notice sur "Les Cellony, bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence.

Musée du Louvre.

Publié en février 2017

 Christine  Martinez-Augias  *

Merci de citer ce travail personnel dans vos sources & de ne pas reproduire,

tout ou partie, du texte et images sans autorisation.

Bonne visite 

©