Prenons la direction de Ginasservis : Oui, c’est bien le cas, Jean-Baptiste y est né, son baptême va se révéler essentiel dans la progression du raisonnement…

 

Ginasservis, le 3 novembre 1657, baptême de Jean-Baptiste fils naturel d'Honorade Rebufat :

 

Dans un premier temps, j’avais en ma possession ce document capturé dans un des registres mis en ligne par les AD 83, sans avoir pris conscience qu’il s’agissait de la copie de l’acte : « La grosse ».

 

 En effet, les registres sont tenus en double: une version sous forme de minute - copie officielle et signée au moment de l'événement - elle est conservée par l'Église ; puis l'autre version sous forme de grosse - pas nécessairement signée et souvent transcrite après-coup - destinée à servir de copie à la minute.

Baptême de Jean-Baptiste, version "Grosse"

 

" Le trois novembre 1657 a esté

baptisé Jean-Baptiste, fils

naturel d’Honorade Rebufade

du lieu d’Esparron, le perrin

M(aî)tr(e) Valantin Ailhaud, la

merrine Anne Hugues et par

moy soussigné "

Giraud Vicaire

(Photo 1.)

Surprenant ! Le nom du père n’est pas indiqué… Un fait à nouveau pas banal !

Jean-Baptiste serait-il né de père inconnu ? C'est manifestement, mais momentanément, le cas !

 

Nouvelle surprise : un correspondant m’indique que le libellé du baptême de Jean-Baptiste, trouvé par ses soins dans un autre registre,

« la minute » - registre lui aussi en ligne mais sous un autre référence - est différent...

 

Contre toute attente, tout en bas de l’acte et avant la signature du vicaire Giraud, 

est écrit, a posteriori semble-t-il, avec une encre plus claire et un peu floue :

     " fils naturel à noble Louis d’Arcutia "

Baptême Jean-Baptiste, version "Minute" :

 

« Le troisième novembre 1657 a

esté baptisé Jean Baptiste fils

naturel d’Honorade Rebufade du

lieu d’Esparron les Pallières, le

perrin Ma(î)t(re) Valentin Ailhaud

notaire, la merrine Anne

Huguissi et par moi soussigné »

Fils naturel à noble Louis d’Arcutia

Giraud Vicaire

(Photo 2.)

 

Vraiment curieux ! Singulière différence entre les deux versions.

Est-ce un oubli du prêtre lors de la rédaction de l’acte ? Aurait-il porté la filiation paternelle de Jean-Baptiste, a posteriori, sur le registre encore en sa possession une fois son oubli constaté ?

Ou bien alors, est-ce une reconnaissance postérieure de l’enfant par le père " noble Louis d'Arcutia " ?...

Photo 1.
Baptême Jean-Baptiste d'Arcussia
version Grosse
AD. 83.
Photo 2.
Baptême Jean-Baptiste
d'Arcussia version Minute.
AD.83.
En voir plus

 Christine  Martinez-Augias  *

Merci de citer ce travail personnel dans vos sources & de ne pas reproduire,

tout ou partie, du texte et images sans autorisation.

Bonne visite 

©