...&...

- Le "Petit" Page devint "Grand" -

Monsieur le marquis

Charles-Michel-Anne d’Arcussia.

Charles Michel Anne quitta la Grande Ecurie du Roi et, le "Petit" Page devint "Grand".

La remarquable éducation qu'il reçut lui ouvrit des perspectives. Comme attendu, il fit une brillante carrière militaire.

Durant sa vie, il fut :

Chevalier, Baron de Fos-les-Martigues, Comte, Capitaine au régiment du Piémont,

Conseiller de la ville de Marseille pour l’Ordre de la noblesse en 1750 et 1767, puis à la fin de sa vie il pris le titre de :

Marquis.

  

Voici représenté ci-dessous son Ex-libris

Le marquis Charles Michel Anne d’Arcussia mourut à Avignon où il fut inhumé à la veille de la Révolution le 10 février 1786.

 

 

Le prêtre Arnavon ne tenant aucun compte de l’Ordonnance de Villers-Cotterêts - décidée par François Ier en 1539 interdisant l'emploi du latin dans les textes quels qu’ils soient, y compris dans les registres paroissiaux -  rédige l'acte en latin.

Les latinistes pourraient s'offusquer de la forme grammaticale, nous pourrions cependant essayer la version suivante qui donne un aperçu du contenu de l'acte :

 

L’an du Seigneur que dessus, le dixième jour de février vers 9 heure du matin, est décédé dans cette paroisse Saint-Agricol ...
... sacrements SME haut et puissant seigneur Charles Michel Anne d’Arcussia écuyer, seigneur de Fos-lès-Martigues originaire de la ville de Marseille, âgé de 75 ans environ, époux veuf de haute et puissante damoiselle Suzanne Gabrielle de Belsunce de Castelmoron ; le corps du défunt fut inhumé dans la chapelle du couvent des Grands Capucins après un dernier adieu donné dans l’Eglise de notre paroisse.

 A. Arnavon prêtre et curé

 

        Les Capucins 

    En 1790, soit quatre ans après l’inhumation de Charles Michel Anne dans ses murs, le Couvent des Capucins est fermé par les révolutionnaires; il sera réinvesti, à partir de 1823, par les sœurs de la Visitation qui occupent les lieux jusqu’en 1944, date à laquelle l’édifice est gravement endommagé par un bombardement. Sa démolition définitivement en 1957 donne lieu à la construction du collège, lycée et théâtre Frédéric Mistral.

Avignon 

« De Gueules, à trois clefs d’Or, posées en fasces. »

Pour autant, la représentation ci-dessus fait apparaitre un écu "d'Azur"

 L’écu est soutenu par deux gerfauts, avec cette devise :

UNGUIBUS ET ROSTRO

(à bec et griffes).

Monsieur le marquis Charles -Michel-Anne d'Arcussia avait épousé en premières noces  Louise de Sabran, la malheureuse Demoiselle décédera, sans descendance, quelques mois seulement après leur union.

De sa seconde alliance avec  Suzanne Gabrielle de Belsunce de Castelmoron - la nièce bien-aimée de François-Xavier de Belsunce de Castelmoron, évêque de Marseille durant l’épidémie de peste en 1720 - naîtront deux filles ...

---

À propos des Armes de la Maison d’Arcussia, certains auteurs en rapportent cette petite histoire : 

"Le premier de cette famille qui porta ce noble écu fut un vaillant Chevalier, lequel après avoir vaincu

& défait en plein champ de bataille trois Turcs Mahométans et barbares, prit leurs trois arcs tous sanglants, & leurs armes, qu’il voulut porter pour trophée, enseigne & marque de ce mémorable combat."

 

Mis en ligne en décembre 2015.

 Christine  Martinez-Augias  *

Merci de citer ce travail personnel dans vos sources & de ne pas reproduire,

tout ou partie, du texte et images sans autorisation.

Bonne visite 

©