Marguerite d'Arcussia

&

Louis Chabot

De nouveau, un acte de mariage !

Il concerne une certaine Marguerite Darcussy,

est-ce une fille " inédite " de Louis et Honorade ?

La réponse est oui !

 

Union du 24 octobre 1689 entre Marguerite Darcussy et de Louis Chabot, cuisinier :

                

Il s’agit sans doute de Demoiselle Marguerite mentionnée en quatrième position dans le testament de Louis.

Cette hypothèse est validée par l'acte de décès de Marguerite Darcutia en 1740 :« Demoiselle Marguerite Darcutia, veuve de Louis Chabot, âgée d’environ nonante ans… » Nous pouvons en déduire la date de sa naissance - si l’on tient compte de l’approximation avérée de l’âge des décès donné dans les actes par les prêtres - elle est sans doute née entre 1653 et 1655...

Ci-dessus la signature hésitante de Marguerite Darcussy,

marraine de sa petite-fille Marguerite Puget en 1714.

Le couple Marguerite d'Arcussia X Louis Chabot aura une fille :

Anne Gabrielle Chabot qui épouse, le 11 février 1711, Pierre Noël Puget,

Maître perruquier :

Anne Gabrielle Chabot et Pierre Noël Puget ont eu neuf enfants.

La descendance Puget est à découvrir en un CLIC ici...

" Le perruquier pouvait se croire, sous Louis XV, d’une importance considérable.

C’était son art qui semblait assigner à chaque personnage son rang dans le monde;

on se distinguait les uns des autres par la perruque : noblesse, tiers état, clergé,

autant de degrés hiérarchiques de la société, autant de perruques diverses.

Là ne se bornaient pas les attributions du perruquier :

il était en rnême temps barbier, baigneur, étuviste.

En un mot, il était le factotum de la toilette,

le serviteur des grâces et de la beauté, par privilège du roi ".

 

En l’absence d’union célébrée entre les deux parents, mais aussi et surtout, parce que Honorade Rebufat n’appartenait pas à la noblesse, leurs descendants n’ont pu prétendre à en faire partie. En conséquence de quoi, tous les enfants du Chevalier Louis et Honorade Rebufat ont épousé des conjoints roturiers ; la «Tige de noblesse » ayant été définitivement rompue, la branche fondée par noble Louis d’Arcussia avec sa compagne Honorade peut être alors qualifiée, sans connotation péjorative, de branche bâtarde.

En résumé, Louis et Honorade ont eu six enfants, cinq filles et un garçon tous identifiés par des actes officiels :

 

Thérèse née vers 1641.

Madeleine I. épouse Nielly, née entre 1645 et 1650.

Anne née le 23 mai 1652 à Ginasservis.

Marguerite épouse Chabot, née entre 1653 et 1655.

Jean-Baptiste né le 03.11.1657 à Ginasservis, époux de Madeleine Audibert.

Madeleine II. épouse Blanc, née entre1656 et octobre 1667.

Cependant, cette liste peut encore évoluer !

 Dans le secteur géographique qui nous intéresse, on retrouve la trace d’une

Troisième Madeleine d’Arcussia,

heureuse maman d’une ribambelle d’enfants...

C'est une piste qui reste à explorer...

Publié en mars 2015

 Christine  Martinez-Augias  *

Merci de citer ce travail personnel dans vos sources & de ne pas reproduire,

tout ou partie, du texte et images sans autorisation.

Bonne visite 

©