Comme il est fréquent de le constater, l’orthographe du patronyme va évoluer au fil des années,

sans pour autant remettre en cause l’identité du père,

il s’agit toujours des descendants de la branche Boyton :

 

Joseph Boüiton :

décédé à l’âge de trois mois le 30 janvier 1672 serait donc né en 1699.

Pierre Bouiton :

né le 8 décembre 1670

Elisabeth Bouiton :

 née le 3 juillet 1673

Antoine Bouiton :

né le 14 mai 1677

Jean Bouitte :

  décédé le 28 février 1681 à l’âge de 29 mois à Rians, il serait né vers 1678

Jeanne Bouitte :

née le 8 juillet 1679

En 1680, lors de son remariage avec Anne Martine, Isnard Boyton est alors âgé de 46 ans environ.

Cette information nous est fournie par son acte de décès à Rians, en date du 11 octobre 1694, lequel précise qu’il aurait eu 60 ans environ au jour de sa mort. On notera la variante du patronyme : Boyton en 1680 devient Bouit en1694 ;

 

"... est mort Isnard Bouit muni des sacrements âgé d'environ soixante ans..."

 

Lorsqu’il épouse Anne Martine, Isnard semble être un père de famille nombreuse, cinq des enfants qui sont nés de sa première union avec Antoinette Féraud auraient survécu, car il n’y a pas trace de leur décès à Rians, tous sont encore très jeunes :

Pierre à 10 ans, Elisabeth 7 ans, Antoine 3 ans, Jeanne 2 ans, Jean 1 an à peine.

Cela peut expliquer la rapidité avec laquelle il se remarie avec Anne Martine moins de deux mois après le décès de sa première épouse...

 

 

...Tous les actes rapportés sur cette page proviennent du site : Archives Départementales du Var...

 

 

 Christine  Martinez-Augias  *

Merci de citer ce travail personnel dans vos sources & de ne pas reproduire,

tout ou partie, du texte et images sans autorisation.

Bonne visite 

©